Préparer un voyage avec bébé (de 6 à 12 mois)

Le jour tant attendu du départ approche et chaque jour est un jour de moins avant les vacances, l’eau turquoise, les aztèques et les mayas.

Dans notre cas la destination est le :

Mexique (j’aime les gros clichés)

Bref

Grande décision, vous amenez bébé.

Ce qui implique:

  • Un flip de plus dans l’avion, si bébé pleure vont-ils nous éjecter en plein vol?
  • Un temps limité pour les roucoulades.
  • Un sac en plus .
  • Un budget organisation et confort de bébé.
  • L’incompréhension de votre famille voire de votre belle famille qui pense que vous allez l’abandonner dans un marécage où il se fera violemment dévoré par les moustiques, les crocodiles ainsi que les diplodocus.
  • L’obligation de réserver vos logements au moins la première semaine du trip, en fonction de la saison touristique.

Mais aussi et surtout:

  • Des purs souvenirs de famille.
  • La chance de voir bébé faire ses premiers pas sur le Chichen Itza. (Ou dégringoler, et donc s’offrir un baptême en hélicoptère!!)
  • Faire plein de rencontres avec les locaux. C’est connu, voyager avec un bébé attire les autres, (Tout le monde aime les bébés .. non?.) .
  • Etre prioritaire partout.
  • Un challenge, et surtout une évidence quand on a décidé de voyager tout au long de sa vie.
  • Des sessions rigolades en plus.
  • Des supers photos.
Moi sur ma bécane, Cuba 1994

Venons en aux faits

Nous avons trouvé la plupart de nos articles sur le blog: Voyages et enfantsqui au passage est très bien fait avec plein de témoignages dont on peut s’inspirer.

Dans ma valise pour bébé il y a ,

  • Un lit nomade , ultra rapide à monter et démonter avec son petit matelas.

Idéal pour que Sunshine, notre fille, puisse dormir partout en sécurité.

La vidéo c’est ici. De plus Sandrine , qui tient ce blog, nous donne pleins de bons conseils pour le voyage en avion, le nécessaire cabine…

Le hic est bien sûr que cela prend de la place, avec Tristan nous prenons donc le strict nécessaire et avons décidé de prendre un autre sac au retour pour les achats faits sur place, au Mexique.

Le logement de ton bébé dit « Fuck » à tes jeans et culottes.

  • Une pochette « Premiers secours ». Indispensable.

Vous la trouverez généralement chez Decathlon.

  • La pharmacie de bébé qui comporte: Doliprane en suppositoire (c’est tellement plus sympa) ou en sirop, des sachets doses  Nutriben contre la déshydratation en cas de diarrhées, la star des crèmes: Bepanthèn,  ainsi qu’un anti diarrhéique de Tiorfan (sous ordonnance.) , un thermomètre.
  • Des fioles pour stocker son nécessaire « nourriture » ainsi que de l’eau pour les trajets en avion, ou nos excursions.

Trouvées chez  Verbaudet. )

Le must du must, un budget à elle toute seule, la star..

Après deux jours de recherche, et des millions de comparaisons et d’avis. Homme est revenu à la vie normale et l’a choisi avec détermination et conviction.  C’est une poussette géniale qui va pouvoir,normalement, nous suivre en cabine et donc jusqu’à l’embarquement. Ainsi Poupette pourra tranquillement siester dans sa poussette entre les différents vols..

Le must étant son côté pratique: pliable à une main, légère et avec un dossier inclinable.

La démonstration c’est ici.

Le prix est plus élevé que celui d’une simple poussette Canne mais on y gagne grandement en pratique et confort. De plus je la trouve tellement plus agréable pour charger et décharger poupette de la voiture. Et puis il faut vivre dans son temps ma petite.

  • Un anti-moustique Biovectol pour toute la famille.
  • Une moustiquaire pour la poussette.
  • Un adaptateur pour son baby-phone, utile si vous voulez aller manger au resto d’à côté.
  • Un jouet ou doudou qui la rassure, qu’elle connait.

Concernant le sac Cabine:

  • Une gigoteuse pour qu’elle dorme bien au chaud et maintenue dans l’avion.
  • Des couches.
  • Lingettes Bio, Mixa.
  • Quelques petits pots et compotes.
  • Doliprane.
  • 2 briques de Bledidej.
  • Un biberon.
  • bodies .
  • pull.
  • 1 leggins
  • pyjama.
  • Son lait en poudre.
  • Une bouteille d’eau.

Une dernière chose si votre bébé fait moins de 10kg n’oubliez pas de réserver sa nacelle dans l’avion! Sinon vous l’aurez sur les genoux pendant toute la durée du vol.. Angoisse!

Notre fille a prit l’habitude de s’endormir seule, donc je l’imagine mal s’endormir sur mes genoux.. Surtout que je DÉTESTE dormir en avion ou plutôt je n’y parviens jamais …

Si vous avez un secret je suis preneuse car pour le moment je fais le kamasutra du siège aérien tant je m’y sens en inconfort totale..

Autre solution mais moins économique, réserver une autre place dans l’avion pour y placer bébé et son cosy (amené par vos soins..).

Concernant nos déplacements,

Nous avons opté pour la location d’une voiture à l’aéroport qui nous suivra pendant toute notre aventure. Le prix est de 231 euros pour 21 jours , nous sommes passés par Sixt.

Ainsi nous sommes libres de nos horaires, de nos déplacements, de créer des imprévus, et Poupette peut dormir tranquille pendant les longs trajets.

Voila alors nous partons dans 2 semaines et demi; alors sans doute qu’il y aura des ajouts et puis je suis novice alors sans doute qu’on découvrira des imprévus sur place. Mais après tout cela fait partie de l’aventure! Je suis preneuse pour tout conseils..

Une décoration à la Mexicaine

Bonjour les gringos,

Musée Frida Kahlo, Coyoacan

Aujourd’hui destination le Mexique !

Pour commencer mon histoire d’amour avec ce pays n’a pas vraiment de début et encore moins de fin. Je suis née avec du désir pour ce pays (grrr), sa culture, sa vie, sa chaleur, sa musique et ses artistes.

Par la suite ce sentiment s’est concrétisé lors de mon premier voyage, en famille, là bas il y a 6 mois. Par ailleurs j’y ai réalisé l’un de mes rêves, pénétrer dans l’antre de Frida Kahlo, la fameuse Casa Azul.

La Casa Azul
Kikou je suis si heureuse que je pleure depuis le début de la visite. sisi.

Bref pour en revenir au Mexique, son histoire est riche et passionnante : du mystère de Teotihuacan, au règne sanguinolent des Aztèques, à la colonisation espagnole de Cortes et à son intégration réussie dans la culture d’aujourd’hui.

Le saviez vous? Les Aztèques étaient très grands et élancés, de ce fait les marches des temples nous paraissent immenses. Cependant de nos jours on remarque la petite taille des mexicains. L’explication est le mélange (crac crac) entre les espagnols et les mexicains, la génétique espagnole l’emporte . Des hommes bien plus petits (et portants) que leurs ancêtres. En revanche il n’est pas rare de croiser dans un visage les traits sublimes de leurs parents les mayas.

Du côté d’Uxmal au Mexique

Pour en savoir davantage sur l’atmosphère de ce pays et avant que je ne vous endorme je vous conseille vivement d’aller jeter un coup d’œil sur le travail du photographe Dane Strom . Il est mon favoris et pose le plus beau des regards sur la culture Mexicaine.

Ma palette Mexicaine:

  • Rouge
  • Jaune
  • Vert
  • Orange
  • Bleu Mexicain (foncé)
  • Bleu vert ou turquoise
  • Rose fuchsia
Maison Mexicaine

En outre vous l’aurez compris l’une des première chose qui saute aux yeux au Mexique c’est évidement la force et la gaieté dans ses couleurs.

La sublime et très “carte postale” Campeche

 

Les incontournables déco :

  • Siège Acapulco
  • Cactus
  • Coccinelle (la voiture sinon c’est un hors sujet total.)
  • Les tapis de laine multicolore teins ou coussins brodés
Le coussin de Frida Kahlo à Coyoacan. Frida est une grande dame de l’art Mexicain que j’admire par dessus tout.
  • Une niche mexicaine avec ses célèbres Calaveras
Folklore mexicain
Ma niche mexicaine.
  • Une vierge
  • Les Calaveras
tasses calaveras
Mes tasses Calaveras, dans ma cuisine fuschia.
  • Un cœur peint et fait main
acapulco home souvenir du mexique
Note romantique au dessus de notre lit
art mexicain
La vierge prône sur notre cheminée, cœur populaire fait entièrement à la main.
  • Un sombrero
  • Un crucifix (très très religieux le mexicain.)

Pour finir les couleurs de vos murs, en jetant un œil sur Pinterest j’ai réalisé que beaucoup d’aficionados du style Mexicain gardent leurs murs blanc. Chose que je comprends car chaque objet semble s’y détacher avec davantage d’intensité. De mon côté j’ai choisis de jouer le côté Mexicain jusqu’au bout et de les peindre en jaune miel,bleu ou encore fuchsia (comme ci dessus) et je vous assure que je ne souffre d’aucunes névroses à ce jour 😉 .

Finalement une décoration à la Mexicaine peut être très chargée. Des pièces remplies de grigris mexicains, de crucifix, de meubles en bois, de couleurs, de tissus.. Encore une fois maniaque s’abstenir!

Voila c’était selon moi le style Mexicain, très présent chez Acapulco Home!

A bientôt chez Acapulco!