Acapulco Home/ September 21, 2018/ Vide, Vivre au Mexique/ 0 comments

Le départ pour Mexico

Réveil à 6h30 , les valises sont bouclées et déjà rangées dans le coffre de mes parents. Tout le monde est dans la cuisine, les aurevoirs sont plutot brefs et poupette est très excité. Mon père nous amène à l’aéroport à 7h pétante.

Notre premier vol est un Bordeaux Madrid ou nous passons la nuit . Nous avons le temps de nous promener dans la ciudad de cette ville que j’adore. On fait surtout le plein de sommeil car on sait que le plus gros nous attend le lendemain: Madrid Mexico 11h de vol.

Madrid

Un vol interminable

Nous voila donc confortablement (lol) installé dans notre Airbus A340 IBERIA il est 13h. Il faut savoir que je prends beaucoup l’avion et que pourtant j’ai peur de mourir a chaque sursaut de l’appareil je suis la partenaire idéale. J’ai eu ma période “Mayday Crash Aérien’ sur RMC et de toute évidence cela n’a pas arrangé le problème .. Tristan m’explique que nous allons passer à coté de 3 ouragans dont Florence qui passe au meme moment sur les cotes américaines (en Virginie). Me voila rassuré. Il y a une caméra à l’exterieur de l’avion quand on y jette un oeil on peut voir que tout est noir et qu’il pleut.  Sunshine est intallée entre nous pour une équité parfaite quant aux soins de mademoiselle qui sur 12h n’aura dormi que 2h après de multiples gesticulations sur son siège.

 

Au final 1 h de plus c’est ajouté à notre périble car monsieur le commandant de bord a prit le soin d’ éviter les orages et autres ouragans. J’aurai aimé me saouler et dormir comme beaucoup semblaient le faire mais cela me donne toujours envie de faire pipi ou alors un bon gros mal de tete.

 

Mexico, terre ! terre !

Enfin sous la brume nous touchons le tarmac de l’aéroport de Mexico ! Oh joie et bonheur, nous sommes tous très pressés de quitter cette avion. Sunshine est en forme ,Tristan et moi beaucoup moins. Notre ami Mateo vient nous chercher et après la joie des retrouvailles nous retrouvons les bouchons de la capitale. Cela n’est pas grave je suis déjà aux anges, il est 18h et je ne pense qu’a une seule chose : Mon lit est il confortable ?

Première nuit et premiers tacos dans notre nouveau chez nous

L’appartement

Nous vivons à Navarte Poniente, du coté de Benito Juarez un super quartier typiquement mexicain. Ici pas de touristes et peu d’expats nous cottoyons pleinement le mexique. A notre arrivée l’appartement est rempli de ballons et sur la table il y a de la corona pour maman et des bonbons pour Sunshine.

Salon

L’appartement est spacieux et lumineux, on s’y sent tout de suite comme à la maison d’autant plus que son balcon est rempli de plantes exotiques. Nous avons vu sur la cime des arbres dans lesquels vit une famille d’écureuils et sur un croisement autour duquel des ambulants viennent s’installer chaque soir pour ventre tacos, enchiladas et autres.. Juste en bas de chez nous une petite mamie sans age vend de tout et de rien mais sourit tout le temps, à coté un homme plutot jeune vend du poulet, des oeufs blancs et du sucre. En face un homme ressemblant à Diego Rivera vend ses fruits et ses légumes mais aussi du poulet. Enfin à notre gauche encore un petit magasin de tout , de rien avec cependant de la Corona et nos bouteilles de 10 L d’eau.

Balcon

Sunshine et sa plante

 

Qu’il pleuve ou qu’il vente nous observons chaque soir le spectacle des ambulants et leurs différentes techniques pour attirer les gourmands. Le mexicain mange tout le temps.  Avant hier le vendeur des tacos n’a abandonné le navire qu’au moment ou son parasol s’envolait sous l’orage. Encore hier celui qui fait des hots dogs a fait tomber absolument toutes ses saucisses par terre et a du les laver une par une.

L’ambiance mexicaine

L’ambiance, la vie, le bruit, le brouhaha sans doute ce qui m’avait le plus manqué. Peut etre que dans un an je les maudirai. Nous avons eu la chance à peine 2 jours après notre arrivée d’être invités à un anniversaire dans les beaux quartiers de Mexico. J’ai enfin vu des mariachis, quel spectacle et quelle émotion! Le mezcal a coulé à flot et les gens se sont très vite mis à danser et chanter, nous avec.  Il nous a fallu 3 /4 jours pour tous nous remettre du décalage mais chaque matin on est heureux de voir toute cette vie s’animer sous nos fenetres.

Mariachis

Nous avons une nouvelle routine: Le matin c’est l’administratif ( mes papiers d’immigration , la creche de Sunshine, le boulot). Vers 13h nous allons manger dans une comida et nous balader, on profite également des marchés et Tristan fait des jus excellents avec toutes sortes d’ingrédients. L’après midi nous allons souvent au parc , qui n’a rien à envier aux parcs francais qui me paraissent tout nus avec toutes leurs normes, Sunshine s’y amuse beaucoup. Elle se fait des copains à coup de ‘Hola’ et moi j’écoute les discussions des parents ou y participe pour améliorer mon espagnol.

Parc à 1 minute de la maison

En bref

Mes inquiétudes concernent surtout Sunshine et nous faisons tout pour qu’elle ne soit pas trop chamboulée par son nouveau mode de vie et cette nouvelle routine. J’évite de lui montrer mes inquiétudes ou ma culpabilité parfois cependant à l’observer heureuse , fière sur son vélo, dans un fou rire au parc je me dis que ca ira.

Tristan et moi sommes heureux et curieux de ce qui nous attend. Début octobre nous avons prévu un road trip… Surprise!

 

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>
*
*