Ma table de chevet bohème et printanière

Bonjour à tous,

Aujourd’hui je vous compte l’histoire d’une vieille table de chevet style HenryII de 1950 en chêne massif.

Au boulot

 

Abandonnée de tous et cachée au fond d’une cave, son plateau en marbre n’a pas résisté et s’est cassé en plein milieu.

J’ai décidé de la peindre en topaze car c’est un ton que je trouve très doux et passe partout. De plus c’est une couleur que l’on retrouve facilement dans beaucoup de palettes, ainsi elle sera plus facile à revendre car adaptable à chacun. Quant au tiroir je lui ai laissé sa couleur d’origine car j’aime garder une sorte de fil conducteur dans l’histoire des meubles dont je m’occupe.

Dans ce cas j’ai cependant décidé de la garder comme table de chevet, elle contraste parfaitement sur le blanc de notre chambre et renforce son aspect romantique.

Une seconde vie commence donc pour cette vieille table de chevet.

Au final quelques réparations, (un coup de ponceuse, deux de peinture, de la colle) puis quelques fleurs, vos livres favoris et voila de quoi apporter une note printanière à votre chambre.

Votre coin détente intelligente

unnamed (12)

Un bureau pour décorer un mur, un coin de la maison non exploité. Un endroit où travailler, écrire, penser en étant au centre de la vie quotidienne. Ici dans le salon.

Ce tableau se compose d’un tronc (bois flotté XXL) traîné hors de l’eau par mon cher et tendre puis traité et peint en blanc.
Un bureau d’architecte de chez Ikea.
Une chaise chinée aux Sources de Caudalie.

Enfin la note végétale pour toujours faire rentrer la nature entre nos murs et donner un aspect vivant à la scène.
Pour cacher un pot disgracieux, un panier pourpre de chez Jardiland. Un joli pot en terre cuite sur le sol qui pour moi est incontournable. Enfin pour la touche “voyage” un simple tapis ethnique de chez Casa.

Le tableau est un Klimt trouvé chez Ikea, ses notes d’or s’accordent à l’ambiance chaleureuse de la pièce et y apporte une touche amoureuse.

Enfin une vieille gaffe de bateau a trouvé sa place dans un panier.

Ode aux bois

unnamed (6)

Inviter l’exotisme à domicile. Le bois vieilli naturellement ou travaillé, le cageot de pomme d’un vieil oncle ou celui du magasin tendance d’à côté. La couleur et l’aspect du bois vous renverront à l’extérieur, une sensation d’ouverture à la nature entre vos 4 murs.

Ici nous avons un tissu Mexicain posé sur un coffre fatigué, trouvé dans la rue. Un cageot de chez Zodio, une lampe fait maison, également trouvée dans une poubelle ainsi qu’une plante chevelue et un bocal de chez Zodio également.